Mars : l'histoire internationale des missions passées

Mars Polar Lander

Mars Polar Lander

(Source : NASA)

Lancement : 3 janvier 1999

Objectif : Mars Polar Lander est le premier engin spatial dont la mission consiste à se poser près du pôle Sud et à étudier l'environnement polaire d'une autre planète. Il transporte à son bord deux instruments scientifiques et un atterrisseur. Dans les minutes qui précèdent son atterrissage, le centre de contrôle terrestre perd le signal qui le lie à Mars Polar Lander. Les deux instruments scientifiques qu'il amène avec lui, éjectés au cours de la descente vers la planète rouge, manquent aussi à l'appel.

Nozomi

Nozomi

Nozomi transportait à son bord un instrument canadien : le TPA. (Source : JAXA)

Lancement : 3 juillet 1998

Objectif : Le satellite japonais Nozomi est lancé dans le cadre d'une mission destinée à étudier l'atmosphère martienne et son interaction avec le vent solaire. Un instrument scientifique canadien, l'analyseur de plasma thermique (TPA), conçu à l'Université de Calgary, fait partie de la charge utile. La mission Nozomi échoue cependant à cause d'un concours de circonstances. La première difficulté surgit lorsque l'engin utilise trop de carburant alors qu'il manoeuvre pour quitter l'orbite terrestre.

Mars Climate Orbiter

Mars Climate Orbiter

(Source: NASA)

Lancement : 11 décembre 1998

Objectif : Mars Climate Orbiter est le premier satellite météorologique interplanétaire. Sa mission : étudier l'atmosphère et le climat martiens. Il doit aussi servir de relais de communication pour une autre sonde américaine, Mars Polar Lander, devant être lancée quelques mois plus tard. Mars Climate Orbiter marque une page de l'histoire spatiale en étant la première mission vers Mars à laquelle collaborent la Russie et les États-Unis. Les difficultés qu'éprouve le satellite au cours de sa manoeuvre pour se placer en orbite sont probablement la cause de sa perte.

Mars Pathfinder

Mars Pathfinder

Sojourner photographié par Mars Pathfinder au cours d'une manœuvre qui a amené le robot mobile un peu trop près d'une roche (Source : NASA)

Mars Pathfinder

Mars Pathfinder, entouré du matériel de protection qui a servi pour son atterrissage (Source : NASA)

Lancement : 5 décembre 1996

Atterrissage : 4 juillet 1997

Objectif : Mars Pathfinder est le premier atterrisseur à transporter à son bord un petit robot mobile d'exploration, Sojourner. L'engin à six roues, contrôlé de la Terre, entreprend l'exploration du sol martien le 6 juillet 1997 et renvoie des données sur la géologie de la planète pendant près de trois mois. L'atterrisseur, quant à lui, est équipé d'une caméra qui permet de photographier Sojourner alors qu'il explore son environnement. La communication avec Mars Pathfinder est coupée le 27 septembre pour des raisons inconnues, mais la mission est un réel succès.

Mars 96

Mars 96

(Source : NASA)

Lancement : 16 novembre 1996

Objectif : Mars 96 est une mission scientifique russe très importante en regard du nombre d'instruments placés à bord de l'orbiteur, notamment douze instruments pour étudier la surface de la planète, sept pour analyser les champs plasmatiques, cinq pour mener des études astrophysiques et deux pour creuser le sol. Le tout pèse plus de six tonnes! La sonde, dont le design est basé sur celui de Phobos (lancée en 1988), éprouve des problèmes de puissance au décollage et ne peut être mise sur une trajectoire qui la mènera vers Mars. Elle s'abîme dans le Pacifique après avoir fait trois révolutions autour de la Terre et entraîne avec elle tout ce précieux équipement.

Mars Global Surveyor

Mars global Surveyor

(Source : NASA)

Lancement : 7 novembre 1996

Objectif : Lancé par la NASA, l'arpenteur de la planète Mars (MGS) a pour mission de cartographier la surface martienne depuis l'espace. L'orbiteur a pu confirmer la présence d'une magnétosphère autour de Mars et renvoie encore aujourd'hui de précieuses données qui permettent aux scientifiques de mieux définir la composition de l'atmosphère martienne.

Mars Observer

mars observer

(Source : NASA)

Mars observer

Meilleure image prise par Mars Observer au cours de son approche de la planète rouge, 28 jours avant la date prévue de son insertion orbitale (Source : NASA)

Lancement : 25 septembre 1992

Objectif : Mars Observer est la première d'une série de missions planétaires de la NASA destinées à étudier la géologie et le climat de Mars. En août 1993, trois jours avant son insertion prévue en orbite martienne, le contact avec la sonde est interrompu pour des raisons encore inconnues. Plusieurs scénarios du déroulement des derniers moments de Mars Observer ont été élaborés mais aucun n'a jamais été confirmé. La sonde orbite maintenant autour de Mars ou du Soleil.  

Phobos 1 et Phobos 2

Phobos

(Source : NASA)

Lancement : 7 juillet 1988 et 12 juillet 1988, respectivement

Objectif : Phobos 1 et 2 sont deux sondes soviétiques destinées à étudier Phobos, une lune de Mars qui serait en fait un astéroïde capturé par le champ gravitationnel de la planète. Les deux sondes transportent chacune deux modules d'atterrissage. L'ordinateur embarqué de Phobos-1 éprouve des problèmes d'interprétation de commande à mi-chemin et cause l'épuisement des réserves énergétiques de l'engin. Phobos-2 obtient plusieurs images intéressantes de la lune martienne au cours des deux mois où elle est en orbite. Sa tentative de libérer ses deux modules d'atterrissage échoue cependant et épuise ses réserves de carburant.

Vikings 1 et 2 (orbiter avec lander)

Vicking

Cette photo a été prise par l'atterrisseur Viking 1 (Source : NASA)

Lancements :

  • de Viking 1 orbiter : 20 août 1975
  • de Viking 2 orbiter : 9 septembre 1975

Atterrissages :

  • de Viking 1 lander : 20 juillet 1976
  • de Viking 2 lander : 3 septembre 1976

Objectif : Les sondes orbitales américaines Viking 1 et 2 transportent chacune à leur bord un atterrisseur. C'est Viking 1 qui réussit la première l'exploit de se poser sur Mars. Les images font découvrir au monde entier un milieu rempli de volcans, de plaines, d'immenses canyons, de cratères, de paysages sculptés par le vent et révèlent pour la première fois des indices de la présence passée d'eau. Les orbiteurs Viking 1 et 2, quant à eux, permettent une meilleure compréhension de la composition du noyau de Mars.

Mars Missions 4-7

Mars 7

Mars 6 et 7 (Source : NASA)

Mars 4

Mars 4 et 5 (Source : NASA)

Lancement : 21 juillet 1973

Entrée en orbite : 12 mars 1974

Objectif : La mission soviétique Mars 4 n'obtient pas les résultats escomptés mais acquiert quand même de nouvelles données sur la planète rouge, dont les premières sur l'ionosphère de la face cachée de Mars. En fait, les fusées qui doivent ralentir Mars 4 à son approche de la planète ne s'allument pas et l'engin passe à 2200 km de son objectif. Après ce survol manqué, la sonde continue de transmettre des données en orbitant autour du Soleil.

Contrairement à la sonde précédente, Mars 5 réussit son insertion sur l'orbite de Mars et transmet à la Terre plus de 60 images sur une période de neuf jours. Une perte de pression empêche pourtant la sonde de poursuivre sa mission.

Mars 6, lancée la même année, ne parvient pas à de meilleurs résultats que ceux de Mars 4 : la communication radio avec son atterrisseur s'interrompt 224 secondes après son entrée dans l'atmosphère martienne. Cette mission s'inscrit malgré tout dans les annales de l'exploration interplanétaire grâce aux premières données qui sont transmises depuis la surface de Mars. Enfin, la sonde Mars 7 manque son but : son atterrisseur se sépare de l'orbiteur quatre heures trop tôt et rate la planète de 1300 km. L'orbiteur et l'atterrisseur orbitent maintenant autour du Soleil.

Mariner 9

Mariner 9

Mariner 9 (Source : NASA)

Lancement : 30 mai 1971

Objectif : Mariner 9 révolutionne les théories scientifiques concernant la géographie de Mars, longtemps considérée semblable à celle de la Lune, caractérisée par la présence de cratères et hostile à toute forme de vie. Au début de 1972, après une longue tempête de poussière, Mariner 9 révèle un univers géologique tout à fait différent de ce qui a été pris en images au cours des missions précédentes. La sonde transmet 7329 photos au cours de sa mission qui s'est terminée le 27 octobre 1972. L'engin orbite maintenant autour de la planète et ne devrait pas entrer dans l'atmosphère martienne avant les 20 prochaines années.

Mars 2 et 3

Mars 2

Mars 3 (Source : NASA)

Lancement : 19 et 28 mai 1971

Objectif : Les sondes identiques Mars 2 et 3 sont lancées par les Soviétiques à quelques jours d'intervalle. Elles doivent acquérir des images de la surface et des nuages de la planète rouge, déterminer la température qui y règne et enregistrer les vents solaires. Les sondes orbitales sont équipées d'un atterrisseur. Les manoeuvres d'atterrissage ne réussissent pas, mais les orbiteurs transmettent une quantité importante de données, et ce, jusqu'à la fin de leur mission en 1972.

Cosmos 419

Lancement : 10 mai 1971

Objectif : La course s'accélère entre les Américains et les Soviétiques. Cosmos 419, un orbiteur de l'URSS, essaie de prendre de vitesse la sonde Mariner 8 lancée par les États-Unis seulement un jour plus tôt! L'engin spatial emporte à son bord un instrument de la France pour mesurer le rayonnement solaire. Mais une erreur de programmation de la minuterie d'allumage empêche le moteur de fonctionner : il a été programmé pour démarrer 1,5 an après la mise en orbite de la sonde autour de la Terre, au lieu de 1,5 heure! Cosmos 419 retombe dans l'atmosphère terrestre dans les jours qui suivent

Mariner 8

Mariner 9

(Source : NASA)

Lancement : 9 mai 1971

Objectif : Mariner 8, successeur de Mariner 3 (1964), retombe dans l'atmosphère terrestre peu après son lancement à cause de problèmes au décollage. La sonde s'abîme dans l'océan Atlantique, à 560 km au nord de Puerto Rico. Sa mission devait l'amener en orbite autour de Mars pour en prendre des images.

Mars-69 521 et 522

Mars-69

(Source : NASA)

Lancement : 27 mars et 2 avril 1969

Objectif : Mars-69 521 et 522 sont deux orbiteurs de l'URSS qui, ayant atteint Mars, doivent déployer un module d'atterrissage vers la surface de la planète afin de photographier son environnement. Malheureusement, les deux sondes explosent au décollage à un mois d'intervalle. C'est la première tentative des Soviétiques de se servir de propulseurs à protons.

Mariner 6 et 7

Mariner-7

Ces images de Mars ont été prises par Mariner 7 en 1969, alors que la sonde approchait de la planète rouge. La zone circulaire au centre-nord de la sphère est un volcan de 25 km de hauteur. En 1969, on a plutôt cru que c'était un cratère creusé par l'impact d'une météorite. (Source : NASA)

Mariner 6

Mariner 6 (Source : NASA)

Lancement : 24 février et 27 mars 1969

Objectif : Mariner 6 et 7 constituent le second duo de la série de sondes Mariner de la NASA. Ces missions permettent d'analyser des composantes de l'atmosphère martienne et de déterminer des paramètres pour la recherche de la vie extraterrestre. Mariner 6 et 7 renvoient des centaines d'images de Mars, dont des images de canaux que l'on a longtemps cru être le fruit d'une construction extraterrestre. Les nouvelles images de Mariner 6 et 7 démontrent qu'il s'agit de structures géologiques naturelles.

Zond 2

Lancement : 30 novembre 1964

Objectif : Zond 2 est un orbiteur soviétique contenant divers instruments scientifiques. Deux panneaux solaires refusent cependant de fonctionner après son lancement. Ce contretemps n'empêche pas la poursuite de la mission, mais la sonde n'est pas au bout de ses peines : plus tard, la communication s'interrompt à mi-parcours. Zond 2 poursuit maintenant sa course après avoir survolé Mars.

Mariner 4

Mariner-4

Première photo de Mars en plan rapproché prise par Mariner 4. (Source : NASA)

Mariner-4

(Source : NASA)

Lancement : 28 novembre 1964

Objectif : Le 14 juillet 1965, Mariner 4 réussit à photographier Mars, prenant la première image en gros plan d'une autre planète. Au total, 21 photos sont transmises à la Terre. La sonde effectue ensuite des analyses de l'environnement cosmique de Mars. La mission de Mariner 4 s'achève en 1967 à cause de dommages subis au cours d'une pluie de micrométéores. 

Mariner 3

Lancement : 5 novembre 1964

Objectif : Mariner 3 marque l'entrée des Américains dans la course vers Mars. Cette sonde fait partie d'une série d'engins spatiaux destinés à survoler la planète rouge pour la photographier et étudier son environnement. Une dysfonction au décollage empêche la sonde de se séparer du lanceur et Mariner 3 ne peut malheureusement être placée sur sa trajectoire vers Mars. 

Sputnik 24

Lancement : 4 novembre 1962

Objectif : Projet ambitieux, Spoutnik 24 est le premier atterrisseur jamais conçu. Cependant, la manoeuvre de l'URSS pour le placer sur la bonne trajectoire échoue et cause sa destruction. Le système de détection balistique américain repère même des débris de l'engin alors qu'ils chutent dans l'atmosphère terrestre.

Mars 1

Lancement : 1er novembre 1962

Objectif : La sonde soviétique Mars-1 doit survoler la planète rouge afin de prendre des images de sa surface et transmettre des données sur sa structure atmosphérique et sur le rayonnement cosmique. Alors qu'elle est à mi-chemin de sa course, la communication avec Mars-1 s'interrompt, et la sonde orbite maintenant autour du Soleil. 

Sputnik 22

Lancement : 24 octobre 1962

Objectif : Spoutnik 22, lancée durant la crise des missiles de Cuba, est la cause de quelques inquiétudes dans le camp américain. La sonde, qui doit survoler la planète rouge pour en prendre des images, explose au cours de sa manoeuvre d'insertion sur l'orbite terrestre. Des débris de l'engin tournent autour de la Terre pendant quelques jours et se désintègrent dans l'atmosphère.

Marsnik 2

Lancement : 10 octobre 1960

Objectif : Marsnik-2, lancée quatre jours après sa jumelle, fait partie d'une mission tout aussi secrète. La sonde se désintègre cependant en sortant de l'atmosphère terrestre.

Marsnik 1

Masnik-1

(Source : NASA)

Lancement : 10 octobre 1960

Objectif : Le lancement secret de Marsnik-1 surprend le monde entier, notamment les États-Unis. Cette sonde spatiale soviétique doit étudier l'espace interplanétaire et les effets à long terme d'un long voyage sur les instruments de bord. Marsnik-1 manque cependant de puissance au décollage et rate sa sortie de l'atmosphère terrestre.