Agence spatiale canadienne
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Contenu de la page

Vidéos

L'exploration, 40 ans plus tard...

Je me rappelle très bien d'être assise dans une école, dans le gymnase de l'école à regarder la télévision et à voir les astronautes des missions Apollo marcher sur la Lune, conduire la Jeep lunaire et revenir dans leur capsule avec les trois parachutes qui s'ouvraient et puis aller les rechercher dans l'océan. J'étais fascinée par ce qu'ils faisaient, et je voulais, comme eux, devenir astronaute. Et c'est là où, très tôt, j'ai développé l'ambition, l'objectif, un jour, d'aller dans l'espace.

L'exploration, 40 ans plus tard...

J'ai voulu devenir astronaute lorsque j'ai été témoin du premier voyage dans l'espace. Quand j'ai commencé à m'intéresser aux nouvelles et à lire les journaux, à regarder la télévision et à être conscient de ce qui se passait dans le monde autour de moi, la course vers la Lune était ce qu'il y avait de plus excitant. Neil Armstrong, Buzz Aldrin, Yuri Gagarin et Alexie Leonov, les tout premiers hommes à naviguer dans l'espace, réalisaient cet exploit pour la première fois. Et, aux alentours de mon dixième anniversaire, quand Neil et Buzz ont fait leurs premiers pas sur la Lune, je me suis dit que c'était la plus formidable aventure de l'histoire et que je voulais moi aussi en faire partie.

Avez-vous l'étoffe d'un astronaute?

Au fond, ce qui fait que ce travail est si satisfaisant, ce sont les gens avec qui l'on travaille. On se retrouve au sein d'une équipe incroyablement compétente formée d'une variété de personnes de partout dans le monde. J'ai travaillé avec des astronautes provenant de toutes les nations spatiales. La voie à suivre pour entrer dans l'industrie spatiale, en particulier pour devenir astronaute, est une voie qui nous amène à travailler avec des personnes stimulantes, ingénieuses, expérimentées, humbles et fascinantes. C'est ce que je préfère du métier d'astronaute.

Avez-vous l'étoffe d'un astronaute?

Pour devenir astronaute, il faut d'abord être très chanceux. Il faut venir au monde avec un corps en santé, avec une assez bonne vision et dans un contexte sur lequel on n'a absolument aucun contrôle. Il faut naître dans le bon pays, au bon moment. Si j'étais venu au monde dix ans plus tôt, je n'aurais pas pu devenir astronaute. Il faut également être animé par un ardent désir de faire ce travail. C'est un métier passionnant, qui devient toute votre vie. Ce n'est pas une profession. On devient astronaute, et c'est ce qui définit notre vie.