Profil personnel – candidats astronautes

Les candidats participant au processus de sélection des astronautes ont tous des parcours uniques ainsi que des qualités et des compétences exceptionnelles. Découvrez leur profil hors du commun.

Voir la carte interactive

Cooper-Roy, Alexandre

Alexandre Cooper-Roy

Lieu de naissance
Québec, Québec, Canada

Lieu de résidence
Pasadena, Californie, États-Unis

Études

  • Baccalauréat, génie physique – École Polytechnique de Montréal
  • Baccalauréat et maîtrise, physique – École Polytechnique de France
  • Maîtrise, génie nucléaire et management – Université de Tokyo
  • Doctorat, science et génie nucléaires – Massachusetts Institute of Technology

Photo du candidat astronaute pendant les tests d'aptitudes. (Source : Agence spatiale canadienne)

Quel est votre emploi actuel?

Chercheur postdoctoral en physique atomique, Institute for Quantum Information and Matter, California Institute of Technology (Caltech) - Mes travaux de recherche visent à mieux comprendre les propriétés dynamiques des systèmes quantiques formés par des ensembles d'atomes en interaction. Le traitement de l'information quantique, les mesures physiques d'une plus grande précision et la simulation de la dynamique complexe des substances magnétiques exotiques figurent parmi les applications techniques de mes recherches. Mes tâches quotidiennes comprennent la conception, la construction et la caractérisation de systèmes optiques et électroniques, le développement de modèles mathématiques simples destinés à prédire des mesures expérimentales et la communication des connaissances scientifiques au moyen de présentations écrites et orales.

Pourquoi voulez-vous devenir astronaute?

Les astronautes consacrent leur vie à redéfinir les frontières du monde connu en menant des expériences scientifiques et en explorant de nouvelles régions de l'Univers. Ces activités approfondissent notre compréhension de nos origines et de notre destinée. Je veux devenir astronaute pour contribuer à l'avancement de la science et de la technologie, et pour aider à créer des habitats au au-delà de la Terre qui permettront aux humains d'y être autosuffisants. Travailler à bord de la Station spatiale internationale est un défi qui m'enthousiasme, tout comme collaborer avec nos partenaires internationaux pour que des humains foulent un jour le sol de Mars.

Date de modification :