Expédition sous-marine NEEMO

Formation

L'expédition NEEMO (NASA Extreme Environment Mission Operations) est une simulation de mission spatiale et une formation en milieu extrême. Elle se tient dans le laboratoire Aquarius, ancré à une profondeur de 19 mètres sous l'eau, au large de la Floride.

Cette aventure sous-marine d'une dizaine de jours a été conçue pour entraîner les astronautes à vivre et à coopérer en tant qu'équipe. NEEMO répond à un double objectif en permettant aux astronautes :

  1. d'expérimenter en milieu hostile certains défis associés aux missions spatiales de longue durée,
  2. de participer à de véritables études scientifiques en collaboration avec des équipes de recherche.
Les aquanautes de NEEMO 19

Les aquanautes de NEEMO 19 (de gauche à droite) : Jeremy Hansen, astronaute de l'Agence spatiale canadienne (ASC); Hervé Stevenin, instructeur de marche spatiale, Agence spatiale européenne (ESA); Andreas Mogensen, astronaute de l'ESA; Randy Bresnik, astronaute de la NASA et commandant de la mission NEEMO 19. (Source : NASA.)

Sur le fond marin comme dans l'espace

Les simulations de missions comme NEEMO sont aussi des « catalyseurs »  pour la recherche! Elles font avancer la mise en œuvre de technologies de pointe.

Aquarius offre un environnement remarquablement similaire à celui qui règne à bord de la Station spatiale internationale. Le fond marin, quant à lui, s'apparente à la faible gravité des astéroïdes, des lunes martiennes et de Mars.

Ainsi, les cohortes d'astronautes qui participent aux expéditions NEEMO vivent les défis, inconvénients et dangers réels de l'exploration spatiale.

Conçue par la NASA, l'aventure permet notamment aux astronautes de :

  • simuler des sorties « spatiales » et de faire l'expérience de différents environnements de gravité en étant plus ou moins lestés,
  • tester des techniques de collecte et de tri d'échantillons de roche,
  • éprouver des techniques d'exploration, notamment à l'aide de véhicules télécommandés,
  • évaluer des outils et techniques d'exploration qui pourraient s'appliquer à des missions spatiales, dont des délais de communication,
  • vivre et travailler dans un contexte d'isolement forcé,
  • développer un esprit d'équipe et de leadership.

Les équipes de mission NEEMO

Comme pendant une mission spatiale, les astronautes doivent être entourés d'une foule d'intervenants pour mener à bien leur mission. Voici un aperçu des équipes qui soutiennent les astronautes devenus « aquanautes », le temps d'une simulation.

Équipe de NEEMO 14

Les aquanautes (en rouge) prennent la pose en compagnie de l'équipe de mission NEEMO 14. (Source : NASA.)

Équipe de soutien à la surface

L'équipe de soutien à la surface comprend :

  • le chef du projet NEEMO
  • le chef de mission
  • le médecin de plongée
  • le personnel de soutien

Les membres de cette équipe se trouvent au National Undersea Research Center (NURC) pendant la mission et les séances d'entraînement. Au sein de cette équipe, le chef de mission assume la responsabilité et les pouvoirs généraux concernant les objectifs de la NASA pendant les missions.

Techniciens d'habitat

Deux employés du NURC accompagnent généralement l'équipage de la mission NEEMO.

Leurs principales responsabilités sont d'assurer :

  • le fonctionnement des systèmes du laboratoire Aquarius,
  • la sécurité des aquanautes.

Pupitre de surveillance

Le pupitre de surveillance du NURC est l'équivalent du Centre de contrôle de mission de la NASA. Il est situé sur la terre ferme et est occupé par une équipe de deux employés, 24 heures sur 24, tout au long de la mission.

Le personnel du pupitre de surveillance est surtout responsable de :

  • la sécurité générale de la mission,
  • la surveillance des données de télémesure de l'installation,
  • l'approbation de tous les plans de plongée des aquanautes.

Chercheurs principaux

Ces personnes sont responsables du développement de la majeure partie des recherches scientifiques effectuées par les aquanautes.

Les chercheurs surveillent la mission à partir d'un centre de contrôle éloigné ou, dans certains cas, à partir des installations du NURC.

Nos «  aquanautes » canadiens

Depuis 2001, le laboratoire Aquarius a accueilli cinq astronautes canadiens lors de six missions sous-marines. Apprenez-en plus sur ces expéditions sous-marines et leurs différents objectifs.

NEEMO 19

  • Durée : Du 8 au 14 septembre 2014
  • Membres canadiens de l'équipage :
    • Jeremy Hansen, astronaute de l'ASC
    • Raffi Kuyumjian, médecin de mission, ASC (sur Terre)
Jeremy Hansen prend part à la mission NEEMO 19

Du 8 au 14 septembre 2014, l'astronaute de l'ASC Jeremy Hansen a pris part à la mission NEEMO 19 de la NASA. (Source : ASC.)

« J'ai vraiment beaucoup de chance de pouvoir être ici. L'exploration peut prendre de nombreuses formes et cette expérience me donne encore plus envie d'explorer notre planète, à la surface... et au-delà. »

- Jeremy Hansen

Quelques objectifs de mission :

  • Comprendre, préparer et exécuter en temps réel des activités extravéhiculaires.
  • Simuler des délais de communication de cinq minutes (10 minutes aller-retour).
  • Évaluer du matériel technologique (tablette, téléphone intelligent et Google Glass) pour accroitre l'efficacité et l'autonomie de l'équipage.
  • Évaluer des outils et des techniques d'exploration à des niveaux de gravité (d'un astéroïde, des lunes martiennes, de Mars).
  • Évaluer des techniques de réorganisation des opérations d'exploration en tenant compte des délais de communication.

NEEMO 15

David Saint-Jacques fait de l'échantillonage de rocher

David Saint-Jacques se prépare à extraire un échantillon de rocher comme s'il se trouvait sur la surface d'un astéroïde. (Source : NASA.)

Quelques objectifs de mission :

  • Simuler une visite sur un astéroïde.
  • S'exercer au forage de douilles d'ancrage sur une surface rigide simulant un astéroïde.
  • Utiliser du matériel de navigation pour déterminer les meilleures façons de se déplacer à la surface d'astéroïdes.
  • Évaluer une variété de méthodes et de protocoles de communication en tenant compte des délais de communication entre la Terre et les astéroïdes.
  • Continuer l'étude du poids des combinaisons spatiales sous différentes forces de gravité.
  • Simuler le sauvetage de membres d'équipage sous différentes forces de gravité.
  • Évaluer le matériel de navigation des véhicules d'exploration spatiale.

NEEMO 14

  • Durée : Du 10 au 23 mai 2010
  • Membre canadien de l'équipage :
Chris Hadfield sur le sol marin

L'astronaute canadien Chris Hadfield travaille sur le fond marin lors de NEEMO 14. (Source : NASA.)

Quelques objectifs de mission :

  • Simuler des missions d'exploration de la surface d'astéroïdes, de lunes et de Mars.
  • Étudier la santé comportementale, le rendement cognitif et le stress dans un environnement spatial simulé.
  • Étudier les effets d'un fort ou d'un faible degré d'autonomie sur le rendement des membres d'un équipage spatial.
  • Mesurer le sommeil et l'éveil dans un environnement analogue à l'espace.
  • Tester un outil de planification et d'établissement d'échéancier.
  • Mesurer la cohésion et la dynamique de l'équipe dans un environnement spatial simulé.
  • Étudier le système immunitaire pendant une mission analogue de courte durée sous la mer.

NEEMO 9

  • Durée : Du 3 au 20 avril 2006
  • Membres canadiens de l'équipage :
    • Dave Williams, astronaute de l'ASC
    • Chercheurs de l'équipe du Centre for Minimal Access Surgery (CMAS) de l'Université McMaster, en Ontario (sur Terre)
Dave Williams et ses collègues d'expédition

Les astronautes Ronald Garan Jr. et Dave Williams, en compagnie du physicien Tim Broderick et de l'astronaute Nicole Stott, se préparent pour leur séjour à bord du laboratoire Aquarius. (Source : NASA.)

Quelques objectifs de mission :

  • Mettre à l'épreuve des méthodes de télémédecine ou la prestation de soins médicaux à distance par liaison de télécommunication.
  • Tester des techniques de téléchirurgie robotisée, une nouvelle approche faisant appel à des technologies de pointe et permettant à un chirurgien d'opérer un patient à distance.
  • Faire l'essai de technologies médicales de pointe à des fins de diagnostic et de traitement de patients à distance.
  • Démontrer l'efficacité de l'envoi de radiographies numériques d'un lieu isolé à un hôpital d'enseignement à des fins d'interprétation.

NEEMO 7

  • Durée : Du 11 au 22 octobre 2004
  • Membres canadiens de l'équipage :
    • Robert Thirsk, astronaute de l'ASC et commandant de l'équipage
    • Dr Mehran Anvari, du Centre for Minimal Access Surgery (CMAS) de l'Université McMaster, en Ontario (sur Terre)
    • Dr Craig McKinley, chirurgien du CMAS (sur Terre)
Le Dr Anvari explique l'anatomie de l'abdomen

Dr Anvari explique l'anatomie de l'abdomen aux membres de l'équipage de NEEMO 7. (Source : NASA.)

Objectifs de mission :

  • Évaluer de nouvelles technologies de télémédecine.
  • Faire des exercices de télémentorat pour réaliser des opérations à distance.
  • Évaluer le potentiel de la télérobotique en réalité virtuelle à des fins médicales dans le cadre d'une mission spatiale.

NEEMO 1

  • Durée : Du 22 au 28 octobre 2001
  • Membres canadiens de l'équipage :
    • Dave Williams, astronaute de l'ASC
    • Dr Jean-Marc Comtois, directeur en médecine spatiale opérationnelle, ASC (sur Terre)
Dave Williams - NEEMO 1

L'astronaute canadien Dave Williams en compagnie de ses collègues aquanautes lors de NEEMO 1. (Source : NASA.)

Objectif de mission :

  • Travailler et s'entraîner dans des conditions analogues à celles que l'on retrouve dans l'espace et qui posent des défis semblables.

Poursuivez l'exploration