Biographie de Roberta Lynn Bondar

Roberta Bondar

Date et lieu de naissance : Née le 4 décembre 1945 à Sault Ste. Marie, en Ontario.

Éducation : Elle fait ses études primaires et secondaires à Sault Ste. Marie. Elle obtient un baccalauréat en sciences avec spécialisation en zoologie et en agriculture en 1968 à l'Université de Guelph, une maîtrise en sciences avec spécialisation en pathologie expérimentale en 1971 à l'Université  de Western Ontario, un doctorat en neurobiologie de l'Université de Toronto en 1974 ainsi qu'un diplôme de médecine de l'Université McMaster en 1977. En 1981, elle devient membre du Collège royal des médecins et des chirurgiens du Canada en neurologie. Elle est également plongeuse autonome et parachutiste accréditée.

Loisirs : Roberta Bondar aime piloter, voler en montgolfière, faire du canotage, du cyclisme, tirer sur des cibles (au fusil et au revolver), pêcher, faire du ski de fond et des randonnées pédestres.

Affiliations : Elle est membre du Collège royal des médecins et des chirurgiens du Canada, de l'American Academy of Neurology, de la Société canadienne de neurologie, de l'Institut aéronautique et spatial du Canada, de la Société canadienne de médecine aérospatiale, de l'Ordre des médecins et des chirurgiens de l'Ontario, de la Canadian Stroke Society, de l'Association de médecine aéronautique et spatiale, de l'Albuquerque Aerostat Ascension Association et de l'American Society of Gravitational and Space Biology.

Distinctions particulières : Elle obtient une bourse d'études supérieures de l'Ontario en 1971, une bourse du Conseil national de recherches pour la période de 1971-1974, une bourse de recherche postdoctorale du Conseil national de recherches en 1974, une bourse du ministère de la Santé de l'Ontario en 1981, une bourse du Conseil des recherches médicales en 1981 et une Career Scientist Award du ministère de la Santé de l'Ontario en 1982. Elle est nommée membre honoraire de Zonta International en 1984 et de la Fédération canadienne des femmes diplômées des universités en 1985. Elle remporte le prix Vanier pour avoir été au nombre des jeunes Canadiens éminents sélectionnés par la Jaycees du Canada en 1985. Elle est corécipiendaire du Prix F.W. (Casey) Baldwin en 1985 pour le meilleur article publié dans le Canadian Aeronautics and Space Journal

En 1989, elle reçoit un doctorat en sciences (Honoris causa) de la Mount Allison University, de Sackville, au Nouveau-Brunswick. En 1990, elle reçoit un doctorat en lettres (humanités) (Honoris causa) de la Mount St. Vincent University, de Halifax, en Nouvelle-Écosse, un Senior Fellowship du Ryerson Polytechnical Institute de Toronto, en Ontario, un doctorat en sciences (Honoris causa) de l'Université de Guelph en Ontario et en 1991, elle reçoit un doctorat en sciences (Honoris causa) de l'Université Lakehead de Thunder Bay en Ontario ainsi que du Collège Algoma à Sault  Ste. Marie en Ontario affilié à l'Université Laurentian. En 1992, elle a reçu des diplômes honoris causa des universités St-Mary's, McMaster, de Regina, de Calgary, d'Ottawa et de Toronto.

Expérience : Roberta Bondar est neurologue et fait de la recherche fondamentale et clinique sur le système nerveux. Elle a travaillé pendant six ans à l'ancien ministère fédéral des Pêches et des Forêts à titre d'étudiante de premier cycle; ses travaux portaient sur la génétique de la tordeuse des bourgeons de l'épinette en rapport avec le système de vision. Après avoir achevé son internat en médecine interne au Toronto General Hospital, elle termine sa formation médicale de deuxième cycle en neurologie à l'Université de Western Ontario et en neuro-ophtalmologie au Tuft's New England Medical Center à Boston, ainsi qu'au Playfair Neuroscience Unit du Toronto Western Hospital. Roberta Bondar est devenue spécialiste du Doppler carotidien et transcranien, au Pacific Vascular Institute, à Seattle (Washington), en 1988. De 1982 à 1984, elle a agi à titre de professeure adjointe de médecine (neurologie).

Elle fait partie du groupe des six astronautes canadiens choisis au mois de décembre 1983 et elle commence son entraînement d'astronaute au mois de février 1984. En 1985, elle est nommée présidente du Sous-comité canadien d'étude des sciences de la vie pour la station spatiale. Elle est aussi membre du Conseil du premier ministre de l'Ontario sur les sciences et la technologie. Elle est examinatrice médicale pour l'aviation civile et membre du personnel scientifique du Sunnybrook Health Science Centre. Elle effectue des recherches sur l'affluence du sang au cerveau en conditions de microgravité et sur divers états pathologiques. Au début de 1990, elle est nommée principale spécialiste de charge utile pour la première mission du Laboratoire international de microgravité (IML-1). Du 22 au 30 janvier 1992, Roberta Bondar participe à la mission STS-42 au cours de laquelle elle effectue diverses expériences dans le laboratoire spatial et dans le compartiment intermédiaire de la navette Discovery.

Roberta Bondar quitte l'Agence spatiale canadienne le 4 septembre 1992 afin de poursuivre ses travaux de recherche.