Analyses des données scientifiques du système Soleil-Terre

Avis d'offre de participation

Date de publication : 21 juillet 2016

Date limite de soumission : 5 octobre 2016

Table des matières

  1. Introduction
  2. Objectifs de l'AOP
  3. Critères d'admissibilité
  4. Demandes
  5. Évaluation
  6. Financement
  7. Ententes de financement
  8. Confidentialité
  9. Foire aux questions
  10. Annexes

Résumés des informations clés

  • Bénéficiaires admissibles : Universités
  • Type de transfert de fonds : Subventions
  • Montant maximal par projet : 240 000 $
  • Durée maximale du projet : 3 ans

1. Introduction

C'est avec plaisir que l'Agence spatiale canadienne (ASC) annonce une occasion pour la communauté canadienne du domaine des sciences du système Soleil-Terre de mener des activités de recherche contribuant à l'avancement des connaissances sur l'environnement géospatial, la région de l'espace proche de la Terre composée de la thermosphère, de l'ionosphère et de la magnétosphère.

Le présent avis d'offre de participation (AOP) est une initiative du Programme de subventions et contributions (S et C) de l'ASC qui vise à financer un certain nombre de projets permettant de faire des travaux de recherche scientifique à partir d'observations de l'environnement géospatial. Ces travaux de recherche nous permettront de mieux comprendre les processus physiques dans l'environnement géospatial qui sont à l'origine de la météo spatiale et de stimuler la création de modèles qui contribuent à l'acquisition de ces connaissances. Ces nouvelles connaissances et les modèles qui en découlent permettront d'améliorer les capacités de prévision et la précision des prévisions immédiates, ce qui contribuera à accroître la résilience du Canada face aux perturbations de la météo spatiale.

Avec le présent AOP, l'ASC sollicite des propositions de projets qui utiliseront les observations faites par des instruments canadiens qui se trouvent actuellement dans l'espace pour comprendre les processus physiques de l'environnement géospatial et créer des modèles de cet environnement. Grâce aux lancements réussis, en 2013, de la mission canadienne Cascade, SmallSat, and Ionospheric Polar Explorer (CASSIOPE) et de la mission Swarm de l'Agence spatiale européenne (ESA), de nouvelles charges utiles canadiennes ont été placées sur orbite terrestre basse. Afin de maximiser la valeur scientifique des données recueillies au moyen de ces instruments

Les demandeurs doivent démontrer que l'équipe possède l'expertise nécessaire pour mener à bien ces deux activités.

De plus, le présent AOP est conforme aux conditions du Programme global de S et C de l'ASC à l'appui de la recherche, de la sensibilisation et de l'éducation en sciences et technologies spatiales - volet Recherche.

Veuillez lire le présent AOP attentivement avant de soumettre votre demande. Il a été préparé dans le but d'aider les demandeurs tout au long du processus de demande. Il contient des éléments importants, dont les critères d'admissibilité, les détails des projets admissibles et le processus de sélection. En cas d'écart entre le présent AOP et les différentes ententes de financement, les ententes de financement prévaudront.

2. Objectifs de l'AOP

L'objectif du programme des sciences du système Soleil-Terre de l'ASC consiste à

Le programme vise à accroître les connaissances qui appuient la formulation de prévisions et de prévisions immédiates de la météo spatiale exactes et fiables et à aider l'élaboration de stratégies permettant d'atténuer l'effet des perturbations de la météo spatiale. Ensemble, ces prévisions et ces stratégies amélioreront la résilience de l'infrastructure terrestre, aérienne et spatiale du Canada et des services connexes vis-à-vis des effets des conditions de la météo spatiale. Le rôle que jouera le présent AOP dans la production de ces avantages est illustré dans la figure ci-dessous.

Description du graphique ci-dessous.
Version textuelle
  • Données des observatoires au sol spatioportés canadiens
  • Le milieu académique génère de nouvelles connaissances à partir de l'analyse des données spatiales (rendu possible par cet AOP)
  • Les ministères et le milieu académique développent des outils de suivi et de prédiction (modèles) améliorés
    • Gouvernement : Le Canada a des prévisions plus justes et fiables ainsi que des politiques améliorées
      • Résilience face aux changements climatiques et à la météo spatiale (besoins sociétaux)
    • Industrie : Ingénierie et stratégies opérationnelles améliorées
      • Innovation et croissance économique soutenus

Les objectifs principaux du présent AOP sont les suivants :

Ces objectifs sont appuyés par les objectifs secondaires suivants :

Ensemble, ces objectifs principaux favoriseront le développement et la mise en pratique de nouvelles connaissances liées à l'espace. Les données recueillies par les instruments canadiens lancés récemment permettront de poursuivre les deux objectifs principaux. La priorité est accordée à ces données plutôt qu'à d'autres données admissibles afin de maximiser les retombées scientifiques des instruments canadiens. Les données admissibles et l'ordre de priorité sont présentés ci-dessous (annexe B).

Les modèles peuvent désigner des représentations analytiques ou des représentations informatiques de l'ensemble ou d'une partie du système géospatial. Aux fins du présent AOP, un modèle analytique est considéré comme une série d'équations mathématiques qui décrivent un système tandis qu'un modèle informatique consiste en un modèle qui doit être lancé sur ordinateur pour décrire le système. Les modèles physiques de simulation (comme les modèles magnétohydrodynamiques de la magnétosphère) et les modèles paramétriques dérivés d'analyses statistiques de données (comme la position de l'ovale auroral en fonction de l'indice Kp) sont des exemples de modèles informatiques.

L'impact de ces recherches sera d'autant plus important que celles-ci sont alignées avec les priorités scientifiques nationales et internationales. La liste des documents à cet effet se trouve à l'annexe C.

3. Critères d'admissibilité

3.1 Bénéficiaires admissibles

Pour être admissibles, les bénéficiaires doivent être des universités canadiennes ou des établissements d'enseignement postsecondaire canadiens.

3.2 Projets admissibles

Pour être admissibles, les projets doivent satisfaire aux critères suivants, qui sont décrits en détail aux sections indiquées :

Pour être admissibles, les chercheurs principaux (CP) qui mènent ces projets doivent :

Ces conditions doivent être satisfaites au moment de présenter la demande.

Toutes les phases nécessaires à la réalisation d'un projet sont admissibles à un financement. Toute combinaison logique ou ventilation de ces phases peut constituer un projet en soi et faire l'objet d'un financement. Cependant, le demandeur ne peut pas morceler un projet jugé complet en plusieurs phases afin d'obtenir une subvention dépassant le maximum prévu. De plus, même si un projet donné n'obtient pas le financement maximal, l'achèvement d'une phase financée ne garantit pas automatiquement le financement des phases subséquentes.

Voir section 6.1 pour plus d'information concernant le financement et la durée des projets.

3.3 Liens avec les priorités de l'ASC

Pour être admissibles, les projets financés dans le cadre du présent AOP doivent contribuer à la priorité de l'ASC suivante (tirée du Rapport sur les plans et les priorités 2016-2017) :

Utilisation des données scientifiques

Ce sous-sous-programme vise à développer l'utilisation et à valider la qualité des données scientifiques canadiennes et étrangères acquises dans l'espace ainsi que des informations dérivées qui portent sur des questions scientifiques, notamment celles qui sont liées à la compréhension du système climatique et du champ magnétique (magnétosphère) de la Terre. Ce sous-sous-programme fait appel à la collaboration de scientifiques canadiens issus d'organismes du gouvernement du Canada (GC) et du milieu universitaire. Ce sous-sous-programme est nécessaire pour élargir l'applicabilité des données scientifiques spatiales disponibles actuellement (optimisation) ou pour en créer de nouvelles (innovation) destinées aux organismes du GC et au milieu universitaire, surtout en ce qui concerne les prévisions météorologiques, le changement climatique et la météorologie spatiale.

3.4 Liens avec les objectifs du Programme global de S et C

Pour être admissibles, les projets appuyés sous cet AOP doivent contribuer à l'atteinte de l'objectif suivant :

4. Demandes

4.1 Documentation requise

La demande doit contenir les éléments suivants :

Il incombe au demandeur de s'assurer que la demande est conforme à toutes les lois fédérales, provinciales/territoriales et à tous les règlements municipaux applicables.

Le formulaire de demande et les documents à l'appui doivent être livrés à l'ASC à l'adresse suivante :

Analyses des données scientifiques du système Soleil-Terre – AOP
a/s Isabelle Rivest
Sciences du système Soleil-Terre
Agence spatiale canadienne
6767, route de l'Aéroport
Saint-Hubert (Québec) J3Y 8Y9

Les questions et réponses relatives à cet AOP seront affichées sur le site Web de l'ASC, dans la section « Foire aux questions (FAQ) » (section 9).

4.2 Proposition

La proposition est une description détaillée du projet proposé qui sera jugée selon les critères d'évaluation (section 5.2 et annexe A). La proposition doit inclure les trois sections énoncées ci-dessous et elle ne doit pas compter plus de dix (10) pages; toutes les pages supplémentaires seront retirées. Les descriptions des sections sont fournies pour aider les demandeurs à rédiger leur demande. Soulignons que chaque critère d'évaluation est associé à au moins une section. Lors de l'évaluation d'un critère, les évaluateurs ne tiendront compte que du contenu de la ou des sections connexes. La page titre, la table des matières, les références, les curriculum vitæ (CV) et les lettres ne sont pas inclus dans la limite du nombre de pages.

Sommaire (environ une page)

Le sommaire est une description autonome des activités qui découleraient de la proposition si celle-ci était financée. Le sommaire doit cerner les objectifs du projet, présenter l'approche qui sera utilisée et démontrer clairement que le projet respecte les conditions de l'AOP. Dans la mesure du possible, le sommaire devrait pouvoir être compris par un lecteur non spécialiste ayant certaines connaissances scientifiques.

L'information fournie dans cette section servira à déterminer si la demande satisfait aux critères de présélection (formulaire de demande, section 4).

Description scientifique et technique (environ six pages)

Cette section de la proposition décrit les objectifs scientifiques du projet proposé, ainsi que la méthode qui sera utilisée pour réaliser les activités de recherche. La description établit le lien entre la recherche et l'approche d'une part, aux progrès scientifiques et techniques actuels dans les sciences du système Soleil-Terre d'autre part, le tout étayé par des renvois à la documentation pertinente pour la proposition. La méthodologie décrit le lien entre les sources de données, les méthodes d'analyse et les modèles proposés. Cette section devrait aussi démontrer la pertinence des travaux de recherche pour les objectifs du programme des sciences du système Soleil-Terre de l'ASC et leur concordance avec les priorités et les possibilités nationales et internationales.

Les renseignements fournis dans cette section serviront à évaluer les critères suivants : avantages pour le Canada, résultats et faisabilité (annexe A).

Ressources (environ deux pages)

Cette section de la proposition décrit les ressources du projet proposé, y compris l'équipe, les sources de financement complémentaires, les contributions non financières et la façon dont ces ressources seraient gérées. La description comporte l'expertise pertinente, les rôles et les contributions prévues des membres de l'équipe du projet, avec des renvois aux CV, au besoin. Soulignons que l'équipe est limitée à quatre (4) CC. Tous les CC additionnels seront retirés de la liste des membres de l'équipe qui a été fournie. La description comprend aussi un plan de travail de projet qui décrit comment l'équipe de recherche et le projet seront gérés, ainsi que la disponibilité de l'équipement et de l'infrastructure, en plus d'une discussion sur les risques et les stratégies qui permettront de les atténuer. Au besoin, la description des sources de financement et des contributions non financières renvoie à la page de la demande concernant le budget.

Les renseignements fournis dans cette section serviront à évaluer les critères suivants : ressources, risques et stratégies d'atténuation et faisabilité (annexe A).

4.3 Normes de services - Demandes dûment remplies

Les demandeurs seront informés par écrit des décisions concernant leur demande. Les demandes qui auront été retenues seront annoncées sur le site Web de l'ASC. L'ASC a élaboré des normes de service ayant trait aux délais de traitement des demandes, notamment l'accusé de réception, la décision de financement et le processus des paiements.

Accusé de réception : L'objectif de l'ASC est d'accuser réception des demandes dans les deux (2) semaines suivant la réception de la demande dûment remplie.

Décision : L'objectif de l'ASC est de répondre aux demandes dans les vingt (20) semaines suivant la date de clôture de l'AOP, et de faire parvenir une entente de subvention, aux fins de signature, dans les cinq (5) semaines après l'approbation officielle de la proposition.

Paiement : L'objectif de l'ASC est d'émettre les paiements dans un délai de quatre (4) semaines après que les exigences décrites dans l'entente de subvention auront été satisfaites.

Le respect de ces normes de service est une responsabilité partagée. Les demandeurs doivent fournir tous les documents exigés en temps opportun. Les normes de service peuvent varier d'un AOP à un autre.

5. Évaluation

5.1 Critère d'admissibilité

5.2 Critères d'évaluation

Les demandes seront évaluées en fonction des critères d'évaluation suivants (définis de manière plus approfondie à l'annexe A) :

5.3 Processus d'évaluation

Seules les demandes qui auront satisfait aux critères d'admissibilité énumérés à la section 5.1 seront retenues.

Une fois que le respect des critères d'admissibilité aura été confirmé, les évaluateurs examineront chacune des demandes en fonction des critères d'évaluation énoncés dans la section 5.2 et décrits à l'annexe A. Ces évaluateurs seront des experts dans le domaine visé par la demande. Parmi ces évaluateurs, on pourrait retrouver des représentants du gouvernement canadien et d'autres pays ainsi que des représentants d'agences ou d'organismes gouvernementaux et non gouvernementaux. S'il y a lieu, un comité d'évaluation pluridisciplinaire sera constitué lorsque des demandes de plusieurs disciplines différentes seront en concurrence, et ce, afin d'assurer l'uniformité de la note finale et du classement de la proposition.

Avant qu'une décision définitive ne soit prise, le gestionnaire du programme à l'ASC peut demander l'apport et les conseils d'autres intervenants, y compris sans toutefois s'y limiter des agences ou organismes des gouvernements fédéral, provinciaux, territoriaux, municipaux, etc.

6. Financement

6.1 Financement disponible et durée

Le financement total maximum accordé en subvention pour chaque projet est de 240 000 $, échelonné sur une période maximale de trois ans.

Le nombre total de projets financés dépend de la disponibilité des fonds.

Chaque bénéficiaire admissible peut recevoir des fonds pour plusieurs projets dans le cadre du présent AOP. Un CP peut recevoir des fonds pour un seul projet dans le cadre de cet AOP et ne peut présenter qu'une seule demande. Un CP peut cependant être CC pour plusieurs autres projets.

L'ASC se réserve le droit de rejeter des propositions ou de réduire le montant des subventions à son entière discrétion.

Les projets approuvés seront admissibles à une aide gouvernementale totale (fédérale, provinciale, territoriale et municipale) représentant jusqu'à 100 % du total des coûts dans le cas des bénéficiaires admissibles.

Pour déterminer le montant de l'aide qu'elle offrira, l'ASC tiendra compte de la disponibilité de ses fonds, du coût total du projet ainsi que des fonds provenant d'autres sources confirmées par d'autres intervenants et le demandeur.

Il incombe aux demandeurs d'indiquer dans leur proposition toutes les sources de financement et de confirmer ces renseignements dans une entente de financement si le projet est retenu en vue d'un financement. De plus, une fois son projet terminé, il est attendu que le bénéficiaire confirme l'information au sujet de toutes ses sources de financement.

6.2 Coûts admissibles

Les coûts admissibles sont les dépenses directes associées à la réalisation d'un projet approuvé et qui sont nécessaires à l'atteinte des résultats visés. Pour que ces dépenses soient payées, le demandeur devra signer une entente de financement de subvention avec l'ASC.

Les coûts admissibles en subventions sous cet AOP sont les suivants :

7. Ententes de financement

7.1 Paiements

L'ASC et les demandeurs retenus (les bénéficiaires) signeront une entente de financement. Cette condition doit être respectée pour qu'un paiement puisse être fait par l'ASC relativement au projet approuvé.

Les paiements seront effectués sous forme de somme forfaitaire ou par versements échelonnés, selon ce qui est indiqué dans l'entente signée. Les ententes de subvention comprendront une disposition obligeant le bénéficiaire à confirmer, une fois par année dans le cas des ententes pluriannuelles, son admissibilité au volet Recherche du Programme de S et C (section 5.1) et à informer l'ASC par écrit de tout changement dans les conditions servant à déterminer son admissibilité à ce volet.

7.2 Vérification

Le bénéficiaire d'une entente de financement doit conserver tous les documents liés au projet financé pour la durée du projet et pendant les six (6) ans suivant la date d'achèvement du projet, en cas d'audit. Les documents doivent être accessibles sur demande.

7.3 Conflit d'intérêts

Dans l'entente de financement, le bénéficiaire devra certifier que tout actuel ou ancien titulaire de charge publique ou fonctionnaire qu'il emploie est en conformité avec les dispositions du Code régissant la conduite des titulaires de charge publique en ce qui concerne les conflits d'intérêts et l'après-mandat et avec les dispositions du Code de valeurs et d'éthique de la fonction publique.

7.4 Propriété intellectuelle

Tous les droits de propriété intellectuelle découlant de la réalisation d'un projet reviendront au bénéficiaire.

S'il y a lieu, l'entente de financement renfermera une disposition octroyant au Canada une licence non exclusive, irrévocable, mondiale, gratuite, perpétuelle et libre de frais et de redevances qui l'autorise à utiliser la propriété intellectuelle contenue dans les rapports du bénéficiaire à des fins gouvernementales non commerciales ou à accorder des sous-licences pour une telle utilisation.

7.5 Organisations au Québec

Une organisation située au Québec et dont les opérations sont financées en tout ou en partie par la province de Québec peut être assujettie à la Loi sur le ministère du Conseil exécutif, R.S.Q., chapitre M-30.

Les articles 3.11 et 3.12 de la Loi stipulent que certaines entités/organisations qui répondent à la définition d'organisme municipal, d'organisme scolaire ou d'organisme public au sens de la Loi doivent obtenir l'autorisation du Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes du Québec (SAIC), comme le prescrit la Loi, préalablement à la conclusion de toute entente avec le gouvernement du Canada, ses ministères ou agences, ou avec tout organisme public fédéral.

Par conséquent, toute entité tombant sous l'application de la Loi doit obtenir une telle autorisation, et ce, préalablement à la conclusion d'une entente avec le gouvernement du Canada.

Les demandeurs du Québec doivent remplir, signer et joindre le Formulaire de pièces justificatives M-30 à leur demande.

7.6 Mesure du rendement

L'ASC demandera aux bénéficiaires de rendre compte de certains éléments dans leurs projets tels que les suivants :

L'ASC souhaite recevoir, à titre gracieux, une copie des publications issues des travaux ainsi qu'être informée à l'avance des communiqués de presse importants ou de l'intérêt des médias résultant des travaux liés à cet AOP.

8. Confidentialité

L'ASC respectera la Loi sur l'accès à l'information et la Loi sur la protection des renseignements personnels du gouvernement fédéral en ce qui a trait aux demandes reçues. En soumettant vos renseignements personnels, vous consentez à leur collecte, leur utilisation et leur divulgation conformément à l'Énoncé de confidentialité qui suit et qui explique comment les renseignements sur le demandeur seront traités.

Les mesures nécessaires ont été prises pour protéger la confidentialité des renseignements fournis par le demandeur. Ces renseignements sont recueillis en vertu du Programme global de S et C à l'appui de la recherche, de la sensibilisation et de l'éducation en sciences et technologies spatiales de l'ASC - volet Recherche et seront utilisés à des fins d'évaluation et de sélection des propositions. Les renseignements personnels (tels que les coordonnées, les renseignements biographiques, etc.) inclus dans les propositions rejetées seront conservés dans une banque de renseignements personnels de l'ASC pendant 5 ans, puis détruits (informations personnelles au dossier ASC PPU045). Les renseignements personnels dans les propositions retenues ainsi que les résultats des propositions seront conservés à des fins historiques. Ces données sont protégées en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels. Selon la Loi sur la protection des renseignements personnels, les données liées à un individu et incluses dans la proposition en cours d'évaluation peuvent être consultées par l'individu visé, qui a des droits par rapport à ces renseignements. Sur demande, cet individu peut

  1. avoir accès à ses données et
  2. corriger des renseignements erronés ou faire ajouter une note à ses données.

Les demandeurs doivent prendre note que pour toutes les ententes de plus de 25 000 $, les renseignements relatifs à l'entente de financement (montant, subvention ou contribution, nom du bénéficiaire et emplacement du projet) seront accessibles au public sur le site Internet de l'ASC.

Pour obtenir des renseignements supplémentaires en matière de confidentialité avant d'envoyer votre demande, vous devriez contacter :

Accès à l'information et protection des renseignements personnels
Agence spatiale canadienne
Téléphone : 450-926-4866
Courriel : asc.aiprp-atip.csa@canada.ca

9. Foire aux questions

Il appartient au demandeur d'obtenir les précisions nécessaires sur les exigences contenues dans le présent AOP avant de transmettre sa demande.

Pour toute question relative à l'AOP, les demandeurs doivent utiliser l'adresse de courriel générique suivante : asc.lecedessetc-thegandccoe.csa@canada.ca. Les questions et les réponses liées au présent AOP seront affichées sur le site Web de l'ASC dans la rubrique « Foire aux questions (FAQ) » de l'AOP. L'ASC répondra aux questions reçues avant le 7 septembre 2016 à 16 h (HAE).

Les demandeurs sont invités à transmettre en tout temps à l'ASC leurs commentaires ou suggestions concernant l'AOP, le programme ou le processus. Pour envoyer leurs commentaires, les demandeurs peuvent utiliser l'adresse de courriel générique ou la boîte de commentaires et de suggestions Web générique.

Question 1 : Dans la section 3.2, l'AOP stipule « détenir un poste de durée indéterminée ou déterminée ou un poste contractuel à l'établissement bénéficiaire pour la durée de l'entente de financement » et « Ces conditions doivent être satisfaites au moment de présenter la demande ». Devrait-on en conclure qu'un chercheur principal avec un poste terme ou sous contrat doit avoir une date de fin d'embauche prévue qui soit après la fin de l'entente de subvention pour être éligible?

Réponse 1 : Les conditions requises par les chercheurs principaux peuvent ne pas être satisfaites au moment de la demande si un renouvellement est attendu au cours de la durée de l'entente de subvention. Le salaire du chercheur principal ne peut être tiré de la subvention.

Question 2 : Est-ce qu'un professeur associé peut appliquer comme chercheurs principal d'une demande?

Réponse 2 : Les professeurs associés sont admissibles mais leur salaire ne peut être tiré de la subvention.

Question 3 : Est-ce qu'un professeur associé qui est aussi employé comme chercheur par le gouvernement ou l'industrie est admissible comme chercheur principal d'une demande?

Réponse 3 : Oui, en autant que leur état de professeur associé est conservé durant la période de l'entente.

Question 4 : Dans la table des Données primaires (Annexe B.1), vous énumérez les instruments de CASSIOPE et les EFI de Swarm. Chaque EFI de Swarm est nommé séparément. Est-ce que chaque EFI compte comme une source de donnée primaire indépendante? Ou est-ce que les 3 EFI combinés comptent comme une seule source de donnée primaire?

Réponse 4 : Chaque appareil de mesure des champs électriques (EFI) compte pour une source de données primaires indépendante.

Question 5 : Pourquoi la liste des sources de données secondaires n'inclue-t-elle pas RISR-C?

Réponse 5 : L'Annexe B.2- Données secondaires définit comme admissible tous les instruments scientifiques terrestres canadiens, ce qui comprend RISR-C, bien qu'il ne soit pas mentionné dans l'exemple.

Question 6 : Est-ce que différents types d'instruments différents sous un même projet de GO Canada comptent comme des sources de données secondaires différentes?

Réponse 6 : L'Annexe B.2- Données secondaires indique qu'un ensemble d'instruments identiques est considéré comme une seule source de données. Des instruments identiques peuvent être opérés sous différents projets de GO Canada, de même, un projet de GO Canada peut opérer différents types d'instruments.

Question 7 : Est-ce possible de retarder la date de soumission des propositions?

Réponse 7 : Oui. La date limite de soumission a été reportée au 5 octobre 2016.

Question 8 : Les instruments EFI sur les satellites de Swarm sont composés des imageurs d'ions thermiques (TII) et des sondes de Langmuir (LP). Est-ce que les données acquises par les TII et LP constituent des données primaires?

Réponse 8 : Oui. Les données acquises par les TII et LP sont des données provenant de l'EFI, qui est identifié dans l'AOP comme une source de données primaires.

Question 9 : La description des EFI de Swarm fournie dans l'annexe B.1 (Données Primaires) mentionne "concentration ionique, vitesse de dérive des ions et champ électrique". Plusieurs autres produits de données sont toutefois disponibles. Est-ce que ces autres produits de données sont aussi admissibles?

Réponse 9 : Oui. Toutes les données acquises par les EFI sont considérées comme des données d'une source primaire et sont donc admissibles. Les produits de données provenant de ces données primaires sont aussi acceptés. Veuillez consulter le site Web de l'ESA (anglais seulement) pour plus d'information.

Question 10 : Les employés du gouvernement sont-ils éligibles comme cochercheurs?

Réponse 10 : Oui, ils sont éligibles.

Question 11 : Doit-on inclure la valeur des salaires des membres de l'équipe qui ne sont pas supportés par l'ASC dans le budget du projet?

Réponse 11 : Oui. La valeur estimée du temps qui sera consacré au projet devrait être incluse dans le budget en tant que contribution en nature.

10. Annexes

Annexe A - Grille des critères d'évaluation

Pour chacun des critères d'évaluation ci-dessous, les demandes recevront une note de A à D, A étant la note la plus élevée. Une pondération numérique est associée à chaque lettre, tel qu'il est indiqué ci-dessous.

1. Avantages pour le Canada

Le potentiel d'avancement des connaissances dans les sciences du système Soleil-Terre sera évalué en fonction des critères suivants :

Faible : Le projet proposé est à peine ou pas du tout pertinent pour l'objectif du programme des sciences du système Soleil-Terre et il offre peu ou pas de nouveaux concepts. (Note : D=0)

Acceptable : Le projet proposé est pertinent pour l'objectif du programme des sciences du système Soleil-Terre et il comprend certains nouveaux concepts pouvant faire progresser les sciences du système Soleil-Terre. (Note : C=10)

Bon : Le projet proposé est très pertinent pour l'objectif du programme des sciences du système Soleil-Terre et il comprend des concepts originaux pouvant faire progresser considérablement les sciences du système Soleil-Terre. (Note : B=20)

Excellent : Le projet proposé est tout à fait pertinent pour l'objectif du programme des sciences du système Soleil-Terre de l'ASC et il comprend des concepts très originaux pouvant mener à des percées importantes dans le domaine des sciences du système Soleil-Terre. (Note : A=30)

2. Résultats
2.1 L'utilisation des données et l'élaboration des modèles seront évaluées à l'aide des critères suivants :

Faible : Le projet proposé est inadéquat en ce qui a trait aux éléments ci-dessus. (Note : D=0)

Acceptable : Le projet proposé prévoit l'analyse des données d'une source de données primaires, qui sont appuyées par des données d'au moins une source de données tertiaires et pourrait permettre de faire progresser l'étalonnage ou la validation de la source de données primaires indiquée. Le modèle proposé dépend en partie des résultats des analyses de données ou pourrait être en mesure de reproduire fidèlement des phénomènes observés dans les données acquise par la source de données primaires indiquée. (Note : C=8)

Bon : Le projet proposé prévoit l'analyse de données de deux sources de données primaires, qui seraient appuyées par des données d'au moins une source de données secondaires et permettra de faire progresser l'étalonnage ou la validation d'au moins une des sources de données primaires indiquées. Le modèle proposé dépend en partie des résultats des analyses de données ou est en mesure de reproduire fidèlement des phénomènes observés dans les données acquise par les sources de données primaires indiquées. (Note : B=17)

Excellent : Le projet proposé prévoit l'analyse de données d'au moins trois sources de données primaires, qui sont appuyées par des données d'au moins deux sources de données secondaires et permettra de faire progresser l'étalonnage ou la validation des sources de données primaires indiquées. Le modèle proposé dépend fortement des résultats des analyses de données ou est en mesure de reproduire fidèlement des phénomènes observés dans les données acquise par les sources de données indiquées. (Note : A=25)

2.2 La conformité aux priorités et aux possibilités externes sera évaluée à l'aide des critères suivants :

Faible : Le projet proposé est inadéquat en ce qui a trait aux deux éléments ci-dessus. (Note : D=0)

Acceptable : Le projet proposé est acceptable en ce qui a trait à un des éléments énumérés ci-dessus. (Note : C=4)

Bon : Le projet proposé est solide en ce qui a trait à un des éléments ci-dessus et acceptable pour l'autre élément. (Note : B=8)

Excellent : Le projet proposé est exceptionnel en ce qui a trait aux deux éléments énumérés ci-dessus. (Note : A=10)

3. Faisabilité

La faisabilité des travaux de recherche sera évaluée à l'aide des critères suivants :

Faible : Le projet proposé est inadéquat en ce qui a trait à au moins deux des éléments ci-dessus. (Note : D=0)

Acceptable : Le projet proposé est acceptable et il n'y a aucune faiblesse grave en ce qui a trait aux éléments énumérés ci-dessus. (Note : C=5)

Bon : Le projet proposé est solide en ce qui a trait à la plupart des éléments ci-dessus et acceptable pour tous ces éléments. (Note : B=10)

Excellent : Le projet proposé est exceptionnel en ce qui a trait à tous les éléments énumérés ci-dessus. (Note : A=15)

4. Ressources

La qualité de l'équipe et l'accès à d'autres sources de financement et ressources seront évalués à l'aide des critères suivants :

Faible : Le projet proposé est inadéquat en ce qui a trait à au moins un des éléments ci-dessus. (Note : D=0)

Acceptable : Le projet proposé est acceptable et il n'y a aucune faiblesse grave en ce qui a trait aux éléments énumérés ci-dessus. (Note : C=6)

Bon : Le projet proposé est solide en ce qui a trait à la plupart des éléments ci-dessus et acceptable pour tous ces éléments. (Note : B=11)

Excellent : Le projet proposé est exceptionnel en ce qui a trait à tous les éléments énumérés ci-dessus. (Note : A=15)

5. Risques et stratégies d'atténuation

Les risques et les stratégies d'atténuation connexes du projet seront évalués à l'aide des critères suivants :

Faible : Le projet proposé est inadéquat en ce qui a trait à au moins deux des éléments ci-dessus. (Note : D=0)

Acceptable : Le projet proposé est acceptable et il n'y a aucune faiblesse grave en ce qui a trait aux éléments énumérés ci-dessus. (Note : C=3)

Bon : Le projet proposé est solide en ce qui a trait à la plupart des éléments ci-dessus et acceptable pour tous ces éléments. (Note : B=7)

Excellent : Le projet proposé est exceptionnel en ce qui a trait à tous les éléments énumérés ci-dessus. (Note : A=10)

Résultat de l'évaluation

Annexe B - Données admissibles

Le présent AOP établit une distinction entre les sources de données admissibles en vue de maximiser la valeur scientifique des données obtenues au moyen des instruments canadiens dans l'espace. Les trois niveaux de sources de données – primaires, secondaires et tertiaires – reflètent la priorité que le présent AOP accorde à ces sources de données. Les critères d'évaluation (annexe A) illustrent ces priorités.

Annexe B.1 - Données primaires

Les sources de données primaires sont les instruments scientifiques canadiens sur les engins spatiaux lancés récemment. Voici les instruments ePOP canadiens de la mission CASSIOPE :

Instrument Description CP
Imageur auroral rapide Images visibles et infrarouges Leroy Cogger
Expérience sur l'attitude et profil par GPS Position et attitude de l'engin spatial Richard Langley
Spectromètre imageur et à balayage rapide de masse ionique Détection d'ions de faible énergie Andrew Yau
Magnétomètre à vanne de flux Champs magnétiques et courants tridimensionnels Don Wallis
Récepteur radio Propagation des ondes radioélectriques Gordon James
Imageur d'électrons suprathermiques Détection d'électrons de faible énergie David Knudsen

et les EFI de la mission Swarm de l'ESA :

Instrument Description CP
EFI de Swarm A Concentration ionique, vitesse de dérive des ions et champ électrique David Knudsen
EFI de Swarm B Concentration ionique, vitesse de dérive des ions et champ électrique David Knudsen
EFI de Swarm C Concentration ionique, vitesse de dérive des ions et champ électrique David Knudsen

De l'information sur les instruments de la suite ePOP sur le satellite CASSIOPE, sur les données disponibles ainsi que la procédure pour y accéder est disponible sur le site Web de la mission ePOP (anglais seulement).

De l'information sur l'instrument EFI sur la mission Swarm de l'ESA se trouve sur le site Web de l'instrument EFI (anglais seulement). Les données sont disponibles sur le site Web de l'ESA (anglais seulement).

Annexe B.2 - Données secondaires

Les sources de données secondaires sont des instruments scientifiques qui se trouvent sur le même engin spatial que les sources de données primaires (annexe B.1) et les ensembles d'instruments scientifiques terrestres canadiens. Aux fins du présent AOP, un ensemble d'instruments identiques est considéré comme une seule source de données. Le projet proposé doit démontrer comment les données des sources de données secondaires complètent les données des sources de données primaires.

Les ensembles d'instruments du programme GO Canada sont un exemple de sources de données secondaires. Ces données sont offertes dans leur intégralité, gratuitement et librement grâce au soutien financier de l'ASC. Il est possible de communiquer avec l'ASC pour toute question liée à l'accès aux données pendant toute la durée des ententes de financement.

Ensemble d'instruments Description CP URL
Réseau d'instruments d'observation en large bande des émissions VLF/ELF Instruments VLF Christopher Cully
Observatoire auroral géospatial Imageurs plein ciel et imageurs de la raie rouge du spectre des aurores Eric Donovan
Surveillance de l'ionosphère dans l'Arctique Sondeur ionosphérique numérique Thayyil Jayachandran
Extension du réseau de magnétomètres THEMIS de la UCLA de l'Université d'Athabasca Magnétomètres à vanne de flux Martin Connors
Réseau canadien pour l'étude en temps réel de l'activité magnétique Magnétomètres à vanne de flux Ian Mann
Réseau canadien pour l'étude en temps réel de l'activité magnétique Magnétomètres à vanne de flux et à induction David Milling
Dynamique de la thermosphère Interféromètres, imageurs de la luminescence atmosphérique, radars de vents météoriques William Ward
Observatoire de protons pendant les tempêtes Photomètres à balayage suivant un méridien Brian Jackel
Réseau de riomètres Riomètres et riomètres imageurs Emma Spanswick
Réseau de radars SuperDARN Radars SuperDARN Kathryn McWilliams
Annexe B.3 - Données tertiaires

Les sources de données tertiaires sont des instruments scientifiques, soit des instruments spatiaux, des ensembles d'instruments scientifiques terrestres ou des instruments scientifiques terrestres uniques. Aux fins du présent AOP, un ensemble d'instruments identiques est considéré comme une seule source de données. Le projet proposé doit démontrer comment les données des sources de données tertiaires complètent les sources de données primaires.

Annexe C - Priorités nationales et internationales

Le programme des sciences du système Soleil-Terre de l'ASC donne son appui aux priorités scientifiques nationales et internationales. Ces priorités sont énoncées dans les documents suivants (anglais seulement) :

Date de modification :