Sarah Gallagher, conseillère scientifique du président

Sarah Gallagher

Les recherches de la Pre Sarah Gallagher portent sur la croissance des trous noirs supermassifs au centre de lointaines galaxies ainsi que sur les interactions entre les galaxies d'amas riches. Auteure de plus d'une centaine d'articles évalués par un comité de lecture et faisant appel à des données provenant de 10 observatoires spatiaux, ses travaux lui ont valu deux prix, l'Ontario Early Career Researcher Award et le Western University Faculty Scholar Award. Elle donne régulièrement des conférences à des publics de tout âge sur les trous noirs et d'autres merveilles de l'Univers.

La Pre Gallagher travaille dans le domaine de l'astronomie spatiale depuis le début de sa carrière scientifique. Un des premiers membres de deux équipes chargées des instruments de l'observatoire dans le rayonnement X Chandra, elle a remporté l'une des premières bourses du programme du télescope spatial Spitzer de la NASA. Elle a été experte-conseil de plusieurs observatoires spatiaux et a participé aux activités du comité consultatif du télescope spatial Hubble et de deux comités consultatifs de données spatiales. Elle a fait partie du conseil d'administration de la Société canadienne d'astronomie et du Comité mixte de l'astronomie spatiale qui conseille l'Agence spatiale canadienne. Elle a coécrit A Vision for Canadian Space Exploration, un livre blanc qui présente une vision de l'écosystème dynamique nécessaire au développement de l'exploration spatiale. Elle dirige l'équipe scientifique responsable des trous noirs supermassifs de CASTOR, un projet de nouvel observatoire spatial de conception canadienne.

La Pre Gallagher a reçu son doctorat en astronomie et en astrophysique de l'Université Penn State grâce à une bourse d'études supérieures de la NASA. Elle a ensuite passé un an comme chercheuse postdoctorale au Center for Space Research du Massachusetts Institute of Technology avant d'étudier à l'Université de la Californie à Los Angeles, en 2003, à titre de boursière du programme du télescope spatial Spitzer. Avant ses études de cycles supérieurs, elle enseignait la physique à l'école secondaire et était entraîneuse de soccer.

Poursuivez l'exploration

Date de modification :